Traduction simultanée art ou discipline ?

traduction simultanée

Traduction simultanée art ou discipline ?

 

 

J’aurais envie de vous répondre les deux. Les interprètes qui pratiquent cette gymnastique  mentale consistant à traduire de l’anglais au français par exemple, sans réfléchir à deux fois, relève de la magie.

 

La traduction simultanée, un art… divinatoire ?

 

Cette magie si particulière repose cependant sur une quantité de travail phénoménale et une poignée de règles strictes :

  • une excellente maîtrise des langues source (celle du discours prononcé) et cible (celle entendue par le public)
  • une connaissance supérieure à la moyenne des domaines concernés qu’il s’agisse de marketing, de culture ou de développement durable

une capacité d’improvisation hors du commun car en traduction simultanée, la seule règle est qu’il n’existe pas de règle justement ! Les interprètes doivent s’adapter en permanence à l’accent, aux changements intempestifs de discours, aux interruptions, aux questions du public, etc.

interprète de conférence

La traduction simultanée, un métier de diva ?

De plus, l’interprète homme ou femme même si c’est un métier très féminin exerce la traduction simultanée en toute humilité, et discrétion. Et j’ajouterais que cela ne tient pas uniquement au fait qu’il/elle soit le plus souvent dans une cabine insonorisée ! L’interprète doit s’effacer pour mieux rendre le discours d’origine. A la fois indispensable et invisible, tel est le paradoxe du traducteur simultané !

Voilà si l’interprète en mission commande pour votre événement est pourvu des qualités susmentionnées, vous pouvez dormir tranquille vous êtes entre de bonnes mains !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu