Atelier d’écriture de fiction ou atelier d’écriture du réel ?

belangeintl/ septembre 16, 2015/ Atelier, Le blog du traducteur/ 0 comments

 

 

Que fait-on dans un atelier d’écriture ?

 

Chers amis, chers lecteurs,

je vous ai délaissés cet été. Mea culpa maxima culpa. Je ne vous ai pas écrit mais j’ai écrit. De la fiction. Est-ce si différent ? Tient-on un blog de la même manière que l’on rédige des nouvelles, un roman, un scénario ? Je vous laisse y réfléchir, n’hésitez pas à me faire part de vos remarques, commentaires ou idées à ce sujet.

 

Si je n’ai pas été très présent sur ce blog, je ne suis pas resté inactif pour autant. Bien au contraire. J’ai repris les ateliers d’écriture à Nice que j’affectionne tant et j’ai eu le plaisir de découvrir de nouveaux profils, de nouvelles plumes. De plus, la formule que je propose à Nice va voguer vers de nouveaux horizons, les espaces de coworking des Alpes-Maritimes que sont La belle verte et Un jour ici respectivement à La Colle-sur-Loup et  Sophia-Antipolis. Je suis impatient de voir quelle énergie, quelles envies les futurs participants vont m’offrir.

 

Par ailleurs, je lance de nouvelles formations en anglais et également en français, en mettant toujours l’accent sur la méthodologie comme ce fut le cas avec la formation aux écrits professionnels dispensée au personnel de LA SEMEUSE en juin dernier. Décidément, je me passionne pour les outils de l’écriture, tous les trucs et astuces qui permettent de structurer son travail de rédaction et même de développer une réflexion autour d’un projet avant même de rédiger un seul mot.

 

A ce propos, je vous recommande la lecture de ce petit objet littéraire très justement intitulé THE Writer’s Block en anglais qui se traduira en français par Le syndrome de la page blanche. Jeu de mots intraduisible s’il en est entre le titre et le format du livre puisque ce manuel destiné aux apprentis auteurs est en forme de… bloc !

atelier d'écriture et de rédaction de blog Cyril Belange

 

 

Ecriture sous contraintes

 

Je dois vous avouer que je suis d’abord auteur avant d’être blogger, quelle différence me direz-vous ? Eh bien, quand on écrit des nouvelles on les fait lire autour de soi, on cherche éventuellement un éditeur et on participe à des concours qui promettent une publication en ligne ou papier mais surtout on se soumet à des contraintes d’écriture. En effet, il y a souvent un thème imposé, un nombre de caractères imposés (nombre de signes espaces compris limité drastiquement, comme pour les journalistes, quel que soit leur média) et cela encore une fois revient à participer à une sorte d’atelier d’écriture.

Fort des contraintes imposées par le concours organisé par le magazine Muze, j’ai écrit et écrit encore un texte qui tourne autour de la jalousie, d’une relation de couple qui prend l’eau mais j’ai choisi la dynamique du dialogue pour le faire. Cela vous fait penser au théâtre ? ça tombe bien, j’ai intitulé cette nouvelle Othello ! Pour info, Othello (ou le Maure de Venise) est une pièce écrite par Shakespeare qui épouse les reliefs tortueux de la jalousie. D’ailleurs, je cite souvent ce passage qui appartient à la pièce « Jealousy is a green-eyed monster » que l’on peut traduire par « La jalousie est un monstre aux yeux verts ». Cette phrase montre bien l’aspect irrationnel de la jalousie qui passe si facilement du sentiment le plus banal à la pathologie la plus aigüe. 

Laissez-moi vous offrir cette nouvelle inédite. Je mets ci-dessous le début de ma nouvelle et un peu plus bas encore un formulaire de contact. Si vous souhaitez recevoir le texte intégral, merci de me donner votre adresse e-mail qui je le précise clairement ne sera jamais réutilisée à des fins commerciales.

 

« Je ne sais pas, j’arrive vraiment pas à me décider ! Allez va, je mets l’autre, je préfère.

– Tu es sublime dans l’une comme dans l’autre.

– Alors pourquoi j’ai comme un mauvais goût dans la bouche avec l’impression que tu ne penses pas un mot de ce que tu viens de dire ?

– La soirée ne fait que commencer…

 

[easy_sign_up title= »Your Title Here » phone= »1″ fnln= »1″ esu_label= »A unique identifier for your form » esu_class= »your-class-here »]

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>